Algérie : échéance lointaine pour le gaz de schiste

algerie  sellal  patronat  gaz de schiste

A l’occasion d’une réunion avec les représentants du patronat et le syndicat UGTA, le Premier ministre algérien, Abdelmale Sellal, a expliqué jeudi que l’exploitation du gaz de schiste serait une option à très long terme.

« On ne va pas le pomper aujourd’hui mais à échéance très lointaine allant à l’horizon 2040 », a expliqué le Premier ministre algérien, avant de rappeler que le secteur des hydrocarbures constitue un levier indispensable pour la croissance économique de l’Algérie.

« Le développement se fait aussi avec le pétrole et nous devons utiliser toutes nos capacités pour développer encore un peu plus notre économie », a-t-il rappelé.

Le Premier ministre était entouré à cette occasion par les ministres des Finances, du Commerce, de l’Industrie et du Travail, ainsi que du Gouverneur de la Banque d’Algérie. L’objectif de cette réunion était d’établir correctement « les conditions et le climat des affaires nécessaires pour que l’entreprise se développe ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire