Les compagnies américaines intéressées par le gaz de schiste brésilien

gaz de schiste  brésil  compagnies américaines  intérêt  investissement  ernest moniz  développement  exploitation  exportation

Afin d'augmenter leur portefeuille ; les compagnies américaines seraient très intéressées par des investissements dans le gaz de schiste sur le sol brésilien qui renferme un dixième des réserves mondiales en gaz de schiste.

Une exploitation possible à moyen terme

La déclaration d'un intérêt américain pour le sous-sol brésilien vient directement d'Ernest Moniz, Secrétaire américain de l'Energie, lors d'une visite à Brasilia. Et l'exploitation commerciale est tout à fait possible dans quelques années.

Mais le Brésil n'a pas encore lancé de projet d'exploitation du gaz de schiste ni n'a encore annoncé sa volonté de commencer l'exploitation de cet hydrocarbure. Pour l'instant, le pays continue d'être un géant de la production et de l'exploitation du gaz conventionnel.

En mai dernier la compagnie pétrolière publique brésilienne National Petropleum avait annoncé qu'une exploitation commerciale ne serait possible qu'à l'horizon de 2023, et à condition que les investissements commencent immédiatement.

Le Brésil : futur géant du gaz de schiste ?

Cette visite du Secrétaire américain de l'Energie conforte donc la possibilité de voir le Brésil commencer une exploitation de ses réserves de gaz de schiste, ce qui permettrait au pays de devenir un des plus grands exportateurs de gaz du monde.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire