Algérie : le ministre de l’aménagement du territoire expose ses projets en matière de gaz de schiste aux parlementaires

Algérie  Amara Benyounes  gaz de schiste  exploration

Le ministre de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, Amara Benyounes, a présenté un exposé, mardi, au parlement algérien évoquant les mesures prises par le pays en ce qui concerne le développement des gaz de schiste.

Un projet de loi sur les hydrocarbures est en ce moment examiné par la commission des affaires  économiques, du développement, du commerce, de l’industrie et de la planification de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Dans le cadre de cet examen, Mr Benyounes a été entendu par cette commission afin e présenter les mesures qui seront prises par le gouvernement pour l’exploitation des gaz de schiste afin d’éviter un éventuel danger. Lors de cet entretien, le ministre a du répondre à des questions du parlement sur les dangers potentiels liés à l’exploitation des gaz de schistes.

Mr Benyounes a assuré que les gaz de schistes seraient exploités dans 10 à 15 ans dans des régions peu peuplées afin d’être sûre que personne ne soit gêné par cette initiative. Pour le moment, le pays reste « à la phase de l’exploration ».

Une future utilisation des gaz de schiste par le pays est très importante pour le ministre pour lequel cette exploitation est une clé stratégique essentielle pour le développement futur du pays. Son secteur et les secteurs des hydrocarbures et des ressources en eau travailleront ensemble afin d’encadrer ces explorations par le biais de lois réfléchies.

L’assainissement et la réutilisation des eaux utilisées pour la fracturation des sols permettant l’extraction de gaz de schistes est également étudiée par le gouvernement algérien.

Réactions et commentaires
N'importe quoi, c'est le ministre de l’environnent qui vient défendre l'exploitation du gaz de schiste très nuisible pour l'environnement. On voit ça uniquement en Algérie.
Djamel | Le 01 mars 2013 à 11:36:20
Déposer un commentaire