En Algérie l'énergie non conventionnelle sera aidée fiscalement

algerie  gaz de schiste  exploitation

L'Algérie tente d'attirer des investisseurs étrangers pour bénéficier des ressources en énergie fossile de son sous-sol. Les énergies non-conventionnelles bénéficieront d'une aide financières qui sera inscrite dans la loi sur les hydrocarbures.

L'annonce a été faite par Abdelahmid Zerguine, le PDG du groupe algérien Sonatrach. Des avantages fiscaux selon les investissements seront donc accordés pour les exploitants d'hydrocarbures non conventionnels tels le gaz de schiste.

Les investissements sont en effet très coûteux et le risque de perte au niveau de l'exploration du sous-sol est assez important ce qui explique le manque d'investisseurs et l'adoption de lois allant dans leur sens de la part de l'Algérie et d'autres pays.

Toutefois, les incitations fiscales n'ont pas été dévoilées par le PDG du groupe qui était en visite à la raffinerie de Skikda.
Le nouveau projet de loi devrait inciter aussi les investissements dans le secteur minier.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire