L’Algérie veut augmenter sa production d’hydrocarbures

Algérie  Sonatrach  Production  Déficit

Depuis 3 ans, la production algérienne d’hydrocarbures est en baisse, mettant le pays en situation de déficit. Le 31 décembre, Sonatrach, compagnie pétrolière nationale, a annoncé l’augmentation de la production en 2014, notamment en gaz et pétrole de schiste.

27 000 milliards de mètres cubes de gaz de schiste

Dans une allocution télévisée, le 31 décembre, Abdelhamid Zerguine a déclaré que l’Algérie allait augmenter sa production de pétrole et de gaz au cours de l’année 2014. Cette hausse sera issue des gisements de pétrole d’El-Merk et de Menzel Ledjmat et de gaz de Gassi Touil-Rhourde Nouss.

Pour ce faire, le gouvernement algérien va amender la loi sur les hydrocarbures avec, dans le courant du premier semestre 2014, le lancement d’un nouvel appel d’offres en matière d’exploration. L’objectif étant d’accroître l’attractivité du domaine minier algérien, par le biais d’un régime fiscal avantageux, particulièrement pour ce qui concerne les hydrocarbures non conventionnels.

Sonatrach conservera un droit exclusif sur le transport des hydrocarbures par canalisation et détiendra la majorité des parts dans les nouveaux projets d’exploration, de production, de raffinage et de pétrochimie. Le pays entend naturellement tirer profit de ses importantes réserves en gaz de schiste, évaluées à 27 000 milliards de mètres cubes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire