Exploitation du gaz de schiste

Pologne  permis de recherche  Exxon Mobil  gaz de schiste

Talisman et Exxon veulent vendre leurs permis d’exploration polonais

Les compagnies pétrolières Talisman Energy, basée au Canada, et Exxon Mobil, basée aux USA, seraient en discussion pour vendre leurs permis d’exploration de gaz de schiste en Pologne.

Lire la suite
etats unis  referendum  vote  longmont

Etats-Unis : opposition naissante contre la fracturation hydraulique

La « révolution du gaz de schiste » aux Etats-Unis, avec son exploration et exploitation en plein développement, peut faire oublier qu’il existe aussi une opposition contre la pratique de la fracturation hydraulique. Retour sur l'interdiction votée le mois dernier à Longmont, dans le Colorado.

Lire la suite
Woodside Petroleum  gaz de schiste  perth  exploitation

Woodside Petroleum veut extraire le gaz de schiste américain

La compagnie pétrolière Australienne Woodside Petroleum a annoncé être en train de prendre en compte divers projets en Amérique du Nord, espérant développer son activité d’extraction du gaz de schiste dans la région.

Lire la suite
Enegi Oil  Irlande  Clare  gaz de schiste

Enegi Oil confirme son intérêt pour le bassin Clare en Irlande

La compagnie Enegi Oil a confirmé son intérêt pour les réserves de gaz de schiste irlandaise du bassin Clare après avoir mené des recherches préliminaires sur la viabilité d’un projet d’extraction de l’hydrocarbure en question.

Lire la suite
Roumanie  gaz de schiste  élections  moratoire

L’avenir du schiste en Roumanie dépendra des élections

La fracturation hydraulique en Roumanie est actuellement sous le coup d’un moratoire qui en interdit l’utilisation, mais le pays fait partie des régions qui intéressent les compagnies pétrolières et, en particulier Chevron. Les élections du 9 décembre prochain seront cruciales.

Lire la suite
tremblement  sismique  fracturation  risque

Fracturation : les directives de l’ACPP contre les risques sismiques

L’ACPP (Association canadienne des producteurs pétroliers) vient de publier les nouvelles directives par rapport aux risques de tremblement de terre associés à la technique d’extraction par fracturation hydraulique, nécessaire à l’exploitation du gaz de schiste.

Lire la suite

Le gaz et l'huile de schiste sont des gaz non conventionnels, donc relativement difficiles à exploiter. En effet, le gaz schisteux est prisonnier des roches mère d'argile litée et des techniques relativement complexes doivent être mises en œuvre pour pouvoir s'assurer dans un premier temps de l'extraction, puis de la complète exploitation du gaz.

Le gaz de schiste est exploitable et exploité dans le monde entier. D'Amérique du Sud (Uruguay) à l'Europe (Pologne), des Etats-Unis à la Chine, toutes les grandes puissances et les pays qui ont détecté des gisements schisteux dans leurs sols mettent tout en oeuvre pour extraire ce qui vaut de l'or dans un monde de plus en plus énergivore.

Les plus grandes compagnies pétrolières internationales se répartissent les différents permis d'exploitation (ExxonMobil, Toreador, China Pétroleum Corporation, Total...) lorsque d'autres s'approvisionnent, ou prévoient de le faire, en gaz de schiste et le revendre à leur clientèle (comme le français GDF Suez par exemple).

Le site LeGazdeSchiste suivra l'actualité de l'exploitation, à la fois technique, industrielle et commerciale des gaz et huiles de schiste. Vous retrouverez sur ce site tous les événements marquants de ce secteur économique.