La fracturation hydraulique est moins polluante que prévu

fracturation hydraulique  pollution  agence de protection de l'environnement  environnement  méthane  fuite de méthane

Bête noire des industriels pétroliers, la pollution issue de leurs activités leur donne une mauvaise image auprès du public. Mais la fracturation hydraulique semble avoir la part belle. Selon l'Agence de protection de l'environnement des Etats-Unis, cette technique est moins polluante qu'on ne le pensait.

L'EPA (Evironnemental Protection Agency) a publié à la mi-avril un rapport sur la technique de fracturation hydraulique et, en particulier, sur les fuites de méthane. Ces fuites, particulièrement craintes par les écologistes puisque le méthane est un puissant gaz à effet de serre, ne serait pas aussi élevées qu'estimé.

Les émissions de méthane des Etats-Unis ont été réduites, entre 1990 et 2010, de 41,6 millions de mètres cubes par an. Au total, 850 millions de mètres cubes de méthane en moins dans l'atmosphère en vingt ans.

De quoi conforter le développement du gaz de schiste et de sa production Outre-atlantique. Il faut dire que le gaz de schiste est moins polluant, lors de sa combustion, que le pétrole. Du coup, de nombreux industriels se tournent vers cet hydrocarbure moins aggressif pour la planète et moins cher.

Mais cette réduction de 20 % des émissions de méthane dans l'atmosphère en 20 ans, qui fait dire à l'EPA que les écologistes ne peuvent plus utiliser l'argument du méthane pour critiquer le gaz de shciste, est encore une fois critiquée.

Toutefois, l'EPA estime que le méthane, même en tenant compte de son pouvoir « effet de serre » vingt fois supérieur au CO2, ne compte que pour 9 % de l'ensemble des émissions de gaz à effet de serre.

De plus, même si le rapport met en évidence que la production de gaz (tous gisements compris) est la principale source émettrice de méthane dans l'atmosphère avec 145 millions de mètres cubes en 2011, elle est suivie de près par l'élevage intensif avec 137 millions de mètres cubes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire