Seine et Marne : marée noire à Champeaux

petrole  seine et marne  paris gaz  gaz de schiste  huile de schiste

A Champeaux, une fuite de canalisation de pétrole a pollué un cours d’eau se déversant dans la Seine.

Le 15 Juin, l’équipement de la multinationale canadienne Vermillion a provoqué un déversement de pétrole dans un cours d’eau de la ville de Champeaux, en Seine et Marne.  La catastrophe rue d’Ancoeur s’est étendue sur 300 mètres carrés mais le volume total de pétrole déversé reste à ce jour inconnu.

Les pompiers ont mis en place des barrages pour éviter toute propagation de la pollution.

« Une partie des eaux de l’Ancoeur s’engouffre directement dans la nappe souterraine du Champigny, qui alimente près d’un million de franciliens en eau potable », explique Jean Dey, vice-président du Conseil général chargé de l’environnement et du développement durable.

L’entreprise pétrolière qui exploite les gisements en Ile-de-France possède à son actifs 300 puits et 23 concessions dans le pays. En 2011, elle avait également prévu d’exploiter les gisements d’huile de schiste présents en Seine et Marne mais les pouvoirs publics ont gelé son action.

Selon Jean Dey, « C’est la troisième pollution sur ce territoire ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire