Le gaz de schiste pourrait réduire les émissions de CO2 au Danemark

Concito  Danemark  gaz de schiste  effet de serre

Le Think Tank danois sur l’environnement, Concito, a dévoilé un rapport sur l’impact que pourrait avoir la consommation de gaz de schiste sur les émissions de CO2 du Danemark. L’impact serait positif et important, mais sous certaines conditions.

Loin de fermer la porte aux hydrocarbures, le Think Tank Concito estime que le gaz de schiste pourrait bien jouer un rôle important dans la baisse de la production de gaz à effet de serre du Danemark. L’idée serait de remplacer le charbon par le gaz, notamment dans le cadre de la production d’électricité.

Ce changement commence à apparaître comme une évidence pour la p^lupart des énergéticiens américains et nombre de centrales thermiques sont en train de se transformer pour pouvoir utiliser du gaz comme source d’énergie. Avec un bénéfice pour les Etats-Unis mais un effet négatif en Europe.

La baisse du prix du gaz et l’adoption massive de ce dernier Outre-Atlantique ont entraîné une augmentation de la consommation de charbon en Europe. Pour le Think Tank Concito, inverser la tendance serait plus que positif pour le pays.

Pour ce faire, le Think Tank conseille à l’Europe d’augmenter le prix des quotas de CO2 afin d’inciter l’adoption du gaz de schiste dans la production d’énergie. Mais pour Concito il reste encore des problèmes liés à la technique de fracturation hydraulique qu’il faut résoudre avant de pouvoir changer la donne au niveau de la consommation d’hydrocarbures.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire