Markwest est dans le collimateur de Washington

gaz de schiste  markwest

Au lieu que ce soit des fusées géantes qui éclairent le ciel, ce sont d'énormes panaches de fumée noire.
Lillian Pilkington, qui vivait dans la maison d'en face depuis 66 ans, affirme que cela a eu un sérieux impact sur sa santé, alors qu’elle résidait à côté de l’usine.

«J'ai dû tuer mes deux chiens parce qu'ils avaient des crises respiratoires", a déclaré Pilkington. «Mon mari ne pouvait plus respirer. Je l'ai perdu il y a deux ans. Alors ne me dites pas qu'il ne nous affectent pas. »

Maintenant, pour la deuxième fois en huit mois, le Département d'Etat de protection de l'environnement (DEP) a condamné MarkWest pour avoir violé les codes de l'État en ce qui concerne les  éruptions de fumée.

"L'éruption elle-même, le feu qui sort de la tour, ce n'est pas grave", a déclaré John Poister, de la DEP. «C'est la fumée, l'épaisse fumée noire qui préoccupe les résidents ».
Affirmant qu’il n’y a aucun risque sur la santé publique, MarkWest a publié dans un communiqué de presse : «Nous allons continuer à travailler avec DEP pour évaluer le problème si il y a et nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour minimiser le risque de tels événements. Nous apprécions la patience et la compréhension de la communauté »

Mais alors que le DEP dit ne pas avoir détecté d’impact sur la qualité de l'air, Pilkington n’en croit pas un mot. "Ils disent que tout va bien, mais ce n'est pas vrai», dit-elle.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire