Les français favorables à l’expérimentation sur le gaz de schiste

gaz de schiste  fracturation au propane  sondage  france

L’avis de la population française sur le gaz de schiste évolue peu à peu, sans doute après les révélations sur les bénéfices économiques dont bénéficient les Etats du monde entier qui lancent leur exploitation pour espérer reproduire le boom américain. Si une exploitation n’est pas encore à l’ordre du jour, la question de l’expérimentation fait son petit bout de chemin.

La question des problèmes écologiques est toujours présente. La technique de fracturation hydraulique n’est pas bien vue par nos concitoyens qui préféreraient une technologie alternative. Dasn ce cas, 80% seraient favorables à ce qu’elle soit testée en France. Le président de la République François Hollande avait d’ailleurs précisé que la recherche scientifique sur le sujet n’est pas interdite.

De manière générale, la question du gaz de schiste intéresse de plus en plus les français qui se disent aussi beaucoup plus informés : ils sont aujourd’hui 53% à estimer savoir ce que sont les gaz de schiste, une part en augmentation de 9% par rapport à août 2012 lors du dernier sondage iFop sur le sujet.

Concernant les réserves françaises, que l’AIE estime être parmi les plus importantes d’Europe mais desquelles personne ne peut être certain faute d’exploration, cela semble un sujet qui intéresse les français. Plus de la moitié (58%) des personnes se disant informées sur les hydrocarbures non conventionnels sont favorables à des forages afin de connaître exactement la teneur en gaz de schiste du sous-sol.

L’évolution de cette vision sur les hydrocarbures non conventionnels permet à des sociétés comme ecorpStim, entreprise qui a commandité l’étude à l’institut iFop, d’espérer un jour pouvoir extraire du gaz de schiste en France.

EcorpStim utilise en effet la fracturation au propane, technique alternative à la fracturation hydraulique déjà utilisée par quelques compagnies pétrolières aux Etats-Unis avec des résultats satisfaisants en termes de rendement.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire