Gaz de schiste : le GEP-AFTP demande l’application de la loi du 13 juillet 2011

gep afpt  loi  application baylocq

Le groupement des entreprises parapétrolières et paragazières de France (GEP-AFTP), demande au gouvernement l’application de la loi du 13 juillet 2011, qui prévoit une commission de suivi supervisant des expérimentations.

Le président du groupe de travail sur les hydrocarbures de roche-mère, au sein du GEP-AFTP, Pascal Baylocq, a réclamé jeudi matin l’application simple de la loi : « Créons la commission prévue par la loi du 13 juillet 2011 ».

« Cette commission a notamment pour mission de superviser des expérimentations qui permettraient de réaliser un bilan complet, des études d’impact autour d’une opération de fracturation hydraulique », explique-t-il.

« Cela permettrait notamment de vérifier l’état des nappes d’eau et d’établir quelles sont les conditions nécessaires pour développer les hydrocarbures de roche-mère en respectant l’environnement », a-t-il ajouté.

Pascal Baylocq déclare que « l’industrie pétrolière n’a rien à cacher ». Il souhaiterait que les expérimentations se déroulent « en toute transparence, avec l’ensemble des acteurs, des industriels, des associations, des communautés locales ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire