Les députés britanniques souhaitent que le gouvernement ne se repose pas sur le gaz de schiste domestique dans ses décisions politiques.

Tim Yeo  députés britanniques  Grande-Bretagne  Royaume-Uni  gaz de schiste  étude  rapport  gouvernement

Les députés ont demandé au gouvernement de ne pas prendre en compte les ressources en gaz de schiste de Grande-Bretagne au moment d'élaborer les politiques sur l'énergie ou de prédire les prix du gaz, dans un rapport publié vendredi 26 avril.

Le président du Comité parlementaire sur l'énergie et le changement climatique, Tim Yeo, a averti qu'il était « trop tôt » pour savoir si le gaz de schiste peut représenter LA solution aux problèmes énergétiques de Grande-Bretagne.

« Le gouvernement ne doit pas compter sur le gaz de schiste (…) lors de l'élaboration de plans statégiques pour la sécurité énergétique. », peut-on lire dans l'étude du comité parlementaire. Le rapport dit aussi : « Ce serait une erreur du gouvernement que de baser à ce stade les décisions politiques sur l'hypothèse que les prix du gaz vont baisser – il est possible qu'ils augmentent, à l'avenir. »

Les députés ont également prévenu que le développement non contrôlé de la production d'électricité dans les centrales à gaz, qui pourrait être stimulée par l'essor du gaz de schiste, pourrait ralentir la réduction d'émission de Co2 (dioxyde de carbone) au Royaume-Uni.

Cependant, l'étude indique que le gouvernement devrait encourager l'exploration pour le gaz de schiste dans le but d'établir si le pays possède d'importantes ressources extractables.

Tim Yeo, le président du Comité parlementaire sur l'énergie et le changement climatique, explique que : « Si d'importantes ressources en gaz de schiste s'avèrent exploitables au Royaume-Uni (…) elles pourraient limiter la future hausse des prix du marché énergétique, réduire notre dépendance à l'importation de gaz et générer des recettes considérables. »

Le Royaume Uni souhaite donc ne pas mettre la charrue avant les bœufs sur la question du gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire