Montebourg estime qu’il vaut mieux exploiter qu’importer le gaz de schiste

Arnaud Montebourg  propos  gaz de schiste  UFE

Le ministre du Redressement Productif s’est prononcé ce matin devant l’UFE (Union Française de l’Electricité). Il a, entre autres, parlé du gaz de schiste dans le cadre de ses fonctions qui concernent aussi les matières premières.

« Nous n'acceptons pas la fracturation hydraulique mais nous travaillons à imaginer une nouvelle génération de technologies propres qui permettraient d'extraire sans abîmer. » a déclaré M. Montebourg. La fracturation hydraulique est interdite en France depuis juillet 2011.

François Hollande a maintenu la position du gouvernement précédent à ce niveau mais a, lors de sa conférence de presse, ouvert la voie à la recherche de techniques non polluantes, recherche qui est déjà menée partout dans le monde.

« Ce gaz […] mieux vaut le produire si nous l'avons plutôt que l'importer » a continué le ministre du Redressement Productif qui a mis l’accent sur le rôle que peuvent jouer le gaz naturel et le gaz de schiste dans la transition énergétique.

M. Montebourg a rappelé que le gaz émet moins de CO2 lors de sa combustion que le pétrole ou le charbon et qu’il pourrait donc être bénéfique au climat dans le cadre d’une transition énergétique. Le débat à ce sujet s’ouvrira demain sous l’égide de la ministre de l’Environnement, Delphine Batho.

« L'Europe doit s'emparer du débat énergétique, de la transition énergétique, pour ouvrir cette nouvelle frontière de l'efficacité énergétique, du stockage de l'énergie, des technologies permettant de décarboner l'économie et donc de concilier performance et compétitivité de l'économie avec transition énergétique » a conclu M. le ministre.

Le développement du gaz de schiste pourrait réduire la facturation au niveau des importations de gaz et pétrole qui a atteint, en 2011 pour la France, 61 milliards d’euros. Mais M. Montebourg n’a pas oublié de souligner l’importance des énergies vertes, « nouvelle frontière technologique » pour l’Europe.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire