L'allemagne : en route vers le gaz de schiste

Allemagne  gaz de schiste  objectifs

Les politiciens et chefs d'entreprise allemands estiment que les objectifs «écolo » du pays affaiblissent l'économie et se mobilisent pour une exploration et une exploitation rapide du gaz de schiste.

L'allemagne a l'un des mouvements "écolo" le  plus puissant du monde, mais les pressions économiques incitent le pays à essayer ce que la critique considère comme étant une activité dommageable à la terre: les explorations du gaz de schiste.

Encouragés par l'accroissement rapide de la prodution de gaz naturel aux Etats-Unis, dirigeants des entreprises et politiciens allemands affirment devoir agir rapidement pour empêcher le cœur industriel du pays de s'exiler vers un ailleurs où les prix de l'énergie sont bien moindres.

Ils craignent que les objectifs ambitieux du pays en matière d'environnement soient moins significatifs si l'économie s'étiole en les atteignant.

La législation, en cours de discussion, permettrait, pour la première fois, de formaliser les permis pour la production du gaz de schiste en Allemagne, dont les réserves seraient suffisamment riches pour répondre à la demande en gaz naturel pour les vingt années à venir. Mais les citoyens ont fait valoir de nombreux griefs à l'élaboration de cette loi, notamment parce qu'ils sont plus préoccupés par la technique de fracturation hydraulique que les Américains.

Exxon Mobil a manifesté l'an dernier son intérêt pour Wagenfield, une petite ville du Nord-Ouest de l'Allemagne, où il forerait un puit test dans une zone marécageuse en périphérie.

La pression pour explorer le gaz de schiste allemand en dépit des objectifs « écolo» du pays est une des conséquences imprévisibles de la croissance rapide de la production du gaz naturel aux Etats-Unis.

Si le loi venait à être appliquée, l'Allemagne se démarquerait de la France, qui elle, cumule les moratoires pour retarder l'exploration de son gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire