Le gouverneur Hickenlooper menace de poursuivre toutes les villes qui interdiront la fracturation hydraulique

Hickenlooper  Colorado  fracturation hydraulique  interdire

Le gouverneur John Hickenlooper a annoncé qu’il ne tolèrerait pas que des villes interdisent la fracturation hydraulique au sein de leurs frontières et a promis qu’il les poursuivra en justice.

Le spécialiste politique Shaun Boyd a interviewé récemment le gouverneur démocrate du Colorado John Hickenlooper, très en colère ce jour-là. Il a assuré que l’état poursuivrait  n’importe quel gouvernement local qui déciderait d’interdire la fracturation hydraulique.

« Rien ne me rendrai plus heureux que de poursuivre une municipalité » a-t-il menacé. « Des gens ont payé pour acheter des droits miniers en vertu des lois de ce pays, vous ne pouvez pas récolter les droits miniers sans autoriser la fracturation hydraulique, dont je pense qu’il a été démontré encore et encore qu’elle pouvait se pratiquer en toute sécurité »a-t-il ajouté.

Alors qu’il y a 50 000 puits dans l’état, des opposants à la fracturation hydraulique tentent de faire interdire cette pratique. Le gouverneur les a mis en demeure en avertissant toutes villes tentées d’interdire la fracturation hydraulique.

« C’est du vol de leurs propres citoyens »a-t-il expliqué, « les opposants veulent interdirent aux gens qui ont acheté ces minéraux de s’en servir, alors qu’ils les ont payé, ce n’est pas juste ». L’interviewer lui a demandé s’il comptait donc poursuivre les villes en justices, ce à quoi Hickenlooper a répondu que si cela était nécessaire, il le fera.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire