Gaz de schiste : la ministre de l’Écologie refuse d'accorder le permis de Brive

Delphine Batho  gaz de schiste  Dordogne  France

La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, a finalement refusé d'accorder un permis à la société Hexagon Gas, désireuse de creuser à près de 1000 mètres de profondeur à Brive, dans le sud de la Corrèze, dans le nord du Lot et l'est de la Dordogne.

Delphine Batho a mis fin à trois ans de bataille initiée par Hexagon Gas, la société singapourienne dirigée par le britannique Toby James Read, pour obtenir un droit de forage de puits exploratoires dans l'espoir d'y trouver du gaz d'hydrocarbure ou liquide piégé dans les roches souterraines.

La ministre a déclaré qu'elle ne permettrait pas que la France « soit transformée en un gruyère géant », confessant au journal La Montagne qu'elle avait pris sa décision après avoir douté des ambitions réelles de l'entreprise dans sa recherche de gaz de houille dans la mesure où les dépôts n'excèdent pas les 250 mètres de profondeur tandis que Hexagon voulait forer des puits à au moins 750 mètres sous la surface où réside le gaz de schiste.

Le permis de Brive sera donc rejeté par le préfet dans les jours à venir et suivra le rejet des plans de forage pour Cahors et Beaumont-de-Lomagne.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire