Est-il possible d’extraire du gaz proprement ?

ecologie  environnement  fracturation  margerie

Invité sur le plateau de France Inter jeudi dernier, le PDG de Total, Christophe de Margerie, aborde le sujet délicat des risques environnementaux liés à la technique la fracturation hydraulique, utilisée dans l’exploitation du pétrole et gaz de schiste.

A la question de savoir s’il est possible d’extraire du gaz de schiste proprement, le patron de Total répond de manière affirmative, distinguant la partie visible à la surface et la partie invisible sous-terraine.

« Tout d'abord en ce qui concerne la partie visible, on sait comment développer des réservoirs à hydrocarbures (pétrole ou gaz) à partir de clusters. C'est-à-dire qu'au lieu de mettre des puits un peu partout dans la nature, on les concentre dans un seul endroit. »

« On entoure la structure pour ne pas que ça dérange, et ensuite on fait des forages horizontaux qui permettent d'aller chercher le gaz ou le pétrole à des kilomètres. Donc en surface, on ne voit rien! C'est l'équivalent d'une petite usine. »

Le problème se situe évidemment au niveau de la partie sous-terraine, concernant l’extraction par fracturation hydraulique. Pour cette méthode de forage, Christophe de Margerie explique qu’on « peut le faire de manière propre et de manière toujours plus propre au fur et à mesure des expériences. »

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire