Québec : l’ancien premier ministre s’en prend au gouvernement Marois

marois  bouchard  québec  communiqué

Alors que le gouvernement du Parti Québécois est à peine en place, les tensions s’exacerbent entre les militants et les opposants à l’industrie du gaz de schiste. A la suite de la confirmation d’un moratoire, la réplique de l’industrie n’a pas tardé, sous la forme d’un communiqué signé par l’ancien premier ministre Lucien Bouchard.

Le président de l’Association pétrolière et gazière du Québec, Lucien Bouchard, accuse Pauline Marois, première ministre du Québec depuis le 19 septembre dernier, de semer la confusion sur le dossier du gaz de schiste.

L’ancien premier ministre, Lucien Bouchard, s’est exprimé via un communiqué publié vendredi dernier, demandant « ce qu’il advient » du Comité de l’évaluation environnementale stratégique (EES) sur le gaz de schiste, mis en place l’an dernier à la suite du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur ce sujet.

M. Bouchard déplore que le gouvernement, en préconisant dès maintenant une interdiction permanente de l’exploration et de l’exploitation du gaz de schiste, se trouve à « devancer les conclusions » de l’EES.

« Ce n’est pas à tourner en rond dans un processus sans fin ni à changer les règles en cours de partie que nous pourrons aboutir rationnellement et sereinement à une solution conforme à l’intérêt public », explique M. Bouchard.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire