Pour le PDG de Total, le gaz de schiste permet « une certaine forme de révolution industrielle »

margerie  total  revolution  france

Jeudi 22 novembre dernier, sur le plateau de France Inter, le PDG de Total, Christophe de Margerie, a abordé le sujet polémique du gaz de schiste, évoquant notamment l’absence d’information en France, ainsi que la réussite industrielle des Etats-Unis.

Le président du groupe pétrolier et gazier français a expliqué que le manque de travaux de recherche sur les gaz de schiste sur le territoire français empêche de savoir exactement combien il y en a : « Nous pensons qu'il y a du gaz, mais nous ne savons pas précisément combien ».

« Des experts avancent le chiffre de 5.000 milliards de mètres cubes, mais en fait nous n'en savons rien », explique M. de Margerie.

Selon lui, l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste permettrait « une certaine forme de révolution industrielle comme il y en a souvent », prenant le cas exemplaire des Etats-Unis :

« Les Américains ont des perspectives à moyen long terme qui font que les prix vont rester bas pendant longtemps. Cela leur permet d'avoir dès aujourd'hui des prix de l'énergie moins chers, surtout pour l'électricité. »

« Les Américains ont en effet passé toute l'électricité qui était au charbon au gaz, et assez curieusement, aux Etats-Unis le prix du gaz est inférieur à celui du charbon. Autre effet positif : moins d'émissions de gaz à effet de serre, puisque étant passé du charbon au gaz, on peut constater en un an seulement réduction de 30% de leurs émissions. »

Réactions et commentaires
Cet homme était un visionnaire. Il nous manque !
Olivier | Le 25 février 2015 à 23:56:16
Déposer un commentaire