Bruno Le Roux plaide pour la recherche scientifique sur les gaz de schiste

Bruno Le Roux  gaz de schiste  recherche scientifique  fracturation hydraulique

Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale, était interviewé ce matin sur France Inter lors de l’émission « Tous Politiques ». Au sujet du gaz de schiste il a plaidé la continuation de la recherche scientifique, n’écartant pas une future exploitation.

M. Le Roux a remis l’accent sur le point principal du débat sur le gaz de schiste, à savoir la technique de fracturation hydraulique. « Nous sommes en opposition avec un mode d’extraction qui pose problème en matière de développement durable », a-t-il affirmé reprenant ainsi la position exprimée par François Hollande lors de sa conférence de presse mardi dernier.

Effectivement, dans le camp socialiste ce n’est pas la source d’énergie en soi qui est critiquée, comme l’exprime Bruno Le Roux : « Nous ne sommes pas opposés à une source d'énergie dont on nous dit demain qu'elle pourrait notamment représenter un avantage concurrentiel ».

Pour trouver une solution au problème le député socialiste estime nécessaire que « les gaz de schiste continuent à bénéficier de la recherche et de la science ». La recherche sur la technique de fracturation hydraulique et sur les techniques alternatives n’est pas interdite en France.

« Si demain il y a une possibilité de traitement de cette source d'énergie qui soit acceptée, après un débat, comme étant écologiquement possible, ne mettant pas les générations futures en danger, moi je souhaite que le débat puisse continuer à être ouvert » conclut M. Le Roux aux micros de France Inter ce matin.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire