Grande-Bretagne : le programme du gaz de schiste, en phase d « 'accélération » selon le gouvernement

Licence  gaz de schiste  Grande-Bretagne  permis

Le Royaume-Uni est en passe d' « accélérer » son programme pour le développement du gaz de schiste selon le ministère de l'énergie Michael Fallon. De nouvelles licences seront mises en place l'année prochaine pour les explorateurs huiliers et pétroliers.

L'an prochain, le gouvernement britannique lancera le 14e cycle d'attribution des licences onshore selon le ministère de l'énergie. AMEC, le cabinet-conseil en ingénierie, a été sollicité pour effectuer les évaluations environnementales préalables. Elles permettront de déterminer si les explorations seront possibles.

Le dernier cycle a eu lieu en février 2008. Cette nouvelle salve d'attributions est donc la première depuis la révolution du gaz de schiste aux Etats-Unis.

Les licences permettront dans un premier temps aux entreprises d'explorer les terres où s'effectuera l'extraction de l'huile ou du gaz de schiste. Mais les entreprises auront besoin de permissions supplémentaires pour réaliser la technique de fracturation hydraulique à même de libérer le gaz de schiste: «  le Gouvernement crée le bon schéma pour accélérer le développement du gaz de schiste de façon responsable », a indiqué M. Fallon à l'occasion du premier meeting du nouveau groupe parlementaire pour l'Huile et le Gaz non conventionnels.

« Nous avons annoncé en décembre dernier que la fracturation hydraulique était possible avec une réglementation solide et maintenant, il n'y a rien qui puisse empêcher les titulaires de proposer de nouveaux projets de forage», a-t-il poursuivi.

« Il appartient aux titulaires de prendre les devants et de soumettre leurs plans pour l'exploration du gaz de schiste potentiel en allant à la rencontre des communautés locales et en faisant l'acquisition des permis nécessaires », a-t-il ajouté.

Plus de 330 licences pour l'exploration et l'exploitation onshore des ressources énergétiques conventionnelles et non conventionnelles – telles que le gaz de schiste- ont déjà été accordées au Royaume-Uni.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire