L’Union européenne en quête d’indépendance énergétique

Union européenne  indépendance  Pologne  Royaume-uni

La situation extrêmement instable en Ukraine incite l’Union européenne à chercher à réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie. Le sommet européen de la semaine devrait ainsi appeler à intensifier les efforts en faveur des énergies renouvelables et, à l’initiative de la Pologne et du Royaume-Uni, du gaz de schiste.

Energies renouvelables et gaz de schiste

« Le Conseil européen est préoccupé par les hauts niveaux de dépendance énergétique de l’Europe, notamment dans le gaz et appelle à une intensification des efforts visant à les réduire, notamment de la part des Etats membres les plus dépendants », peut-on lire dans le projet de déclaration des 20 et 21 mars prochains. De fait, la Russie est le premier fournisseur de gaz en Europe, apportant environ le quart de la demande totale des 28. Des pays comme la Bulgarie étant même presque à 100 % dépendants de la Russie pour leurs approvisionnements. « L’Europe doit diversifier davantage ses sources d’énergie, continuer de développer les sources d’énergies renouvelables et domestiques et coordonner le développement de l’infrastructure nécessaire au soutien de cette diversification », poursuit donc le texte.

Connie Hedegaard, commissaire européenne au Climat, a ainsi rappelé sa volonté d’accélérer le développement des énergies renouvelables. Quant à Günther Oettinger, le commissaire à l’Energie a annoncé son intention d’intensifier la mise en œuvre d’un marché unique de l’énergie et de retarder les discussions avec la Russie pour la construction d’un gazoduc de 2 400 km contournant l’Ukraine à destination de l’Union européenne. En outre, à l’initiative de la Pologne ou encore du Royaume-Uni, la question du gaz de schiste devrait également être abordée. Ces pays ne cachent pas leur volonté d’exploiter cette ressource et le Vieux Continent pourrait également être susceptible d’en importer depuis les Etats-Unis dans les mois à venir.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire