Hollande : le mot de fin du gaz de schiste ?

françois hollande  gaz de schiste  interdiction  14 juillet  interview  mot de fin  quiquennat  gouvernement

Après le débat Ayrault – Montebourg sur le gaz de schiste qui a tendu l'atmosphère gouvernementale la semaine dernière, François Hollande a décidé de mettre les points sur les « i ». Le gaz de schiste en France ne sera pas extrait aussi longtemps qu'il sera président.

Le 14 juillet, l'occasion de mettre les choses au clair sur le schiste

François Hollande a profité de l'interview du 14 juillet 2013 pour spécifier et durcir sa ligne politique contre le gaz de schiste en France. Si nous savion squ'il n'était pas favorable à la technique de fracturation hydraulique, une ambiguité subsistait dans ces propos.

C'est cette ambiguité qu'il a décidé de lever. Lors de la Conférence énergétique, le président de la République avait laissé une porte ouverte à une technique d'extraction plus écologique. Il vient de la refermer avec une phrase dure :

« Tant que je serai président, il n'y aura pas d'exploration du gaz de schiste en France ». Voilà qui a le mérite d'être clair.

La fin du gaz de schiste en France ?

Si l'exploitation du gaz de schiste est formellement et définitivement exclue durant le quinquennat de François Hollande, la question du gaz de schiste se pose toujours. Sans compter que le Conseil Constitutionnel se penche actuellement sur une QPC concernant la loi du 13 juillet 2013 interdisant la technique de fracturation hydraulique.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire