L'AIE dévoile ses nouvelles estimations mondiales des réserves d'huile et de gaz de schiste

Agence américaine de l'information en énergie  estimations mondiales  gaz de schiste  huile de schiste

Les ressources mondiales d'huile et de gaz tirées des formations schisteuses sont plus riches qu'il n'avait été préalablement estimé. Plus les nations sont nombreuses à explorer leurs ressources, plus les réserves s'accroissent. 

L'Administration américaine d'information en énergie vient de publier sa dernière évaluation des ressources mondiales d'huile et de gaz de schiste. Selon les estimations, les réserves en pétrole brut serait de 345 milliards de fût. Les estimations de gaz de schiste ont été revues à la hausse de 10 % à partir de 2011 et représentent plus de 200.000 milliards de mètres cube.

« Etant donné que la production d'huile et de gaz de schiste s'est développée aux Etats-Unis, équivalant à 30 % de la production en huile et 40 % de la production mondiale de gaz naturel, l'intérêt pour les ressources potentielles en huile et gaz naturel des formations de schiste hors du pays s'est intensifié », a déclaré Adam Sieminski, administrateur de l'agence.

Le rapport met en avant « un potentiel significatif pour l'huile et le gaz de schiste international ». En revanche, le rapport n'évalue pas toutes les formations schisteuses potentielles, laissant de côté les grands champs huiliers du Moyen-Orient et de la région caspienne en raison d'un manque de données.

Selon l'agence, certaines ressources tehniquement récupérables ne peuvent être estimées économiquement au regard des coûts actuels du forage et de la fracturaction hydraulique dans certains pays.

L'Agence américaine d'information en énergie a étudié les formations schisteuses de 41 nations et les a comparées à 32 autres déjà évaluées en 2011.

Les ressources en schiste comptent pour 32 % des estimations mondiales de gaz naturel.

Les plus grandes réserves en huile de schiste se trouvent respectivement en Russie, aux  Etats-Unis et en Chine. Pour ce qui est du gaz de schiste, c'est la Chine qui caracole en tête, succédée par l'Argentine et l'Algérie selon le rapport.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire