Inde : le gaz de schiste, oui, mais à condition de revoir les prix de l’énergie domestique

Inde  énergie domestique  gaz de schiste  énergie propre

Un adjoint du président de la Commission de Planification a déclaré ce vendredi que l’exploration du gaz de schiste en Inde ne sera possible qu’après un réalignement des prix de l’énergie domestique à ceux du marché mondial.

Montek Singh Ahluwalia, adjoint du président de la Commission de Planification, a estimé  que l’Inde devrait aligner les prix de son énergie domestique à ceux observés sur le marché international avant d’explorer le gaz de schiste : «Je pense que le gaz de schiste est très loin. Nous devrions mettre en place une politique et commencer à explorer le gaz de schiste mais il n’y aura aucun gaz avant trois ou quatre années. Aucune preuve n’atteste de la quantité de gaz de schiste que nous détenons. Si tu n’alignes pas les prix de l’énergie domestique à ceux du marché international, alors le gaz de schiste est très loin », a-t-il annoncé aux journalistes.

La semaine prochaine, l’Inde animera la conférence ministérielle sur l’énergie propre, un forum mondial pour promouvoir les politiques et les programmes qui permettent de faire évoluer les procédés de la « clean energy ».

« Nous avons pris beaucoup d’initiatives « propres » telle que la mission solaire nationale à laquelle le monde s’intéresse. Nous avons innové », a déclaré Singh Ahluwalia, ajoutant que les pays en déplacement en Inde devraient avoir connaissance de leur politique énergétique : « beaucoup de pays utiliseront les réseaux intelligents et notre population peut en tirer des leçons ».

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire