Le gouverneur du Colorado confirme son soutien à la fracturation hydraulique

Colorado  eau  fracturation hydraulique  boire

John Hickenlooper a confirmé hier mardi 12 février qu’il était pour la fracturation hydraulique aux Etats-Unis et sur que l’eau qui en provient n’est pas dangereuse pour la santé, déclarant en avoir bu.

Le gouverneur n’a jamais caché son soutien à la fracturation hydraulique mais il est allé plus loin hier en déclarant avoir bu de l’eau émanant de la fracturation hydraulique. Il a ainsi déclaré au Comité sur les ressources naturelles et l’énergie du Sénat que cette eau était buvable, « nous en avons bu autour de la table (…) je suis toujours en vie ».

John Hickenlooper n’est pas là première personne a déclaré avoir bu de l’eau provenant de la fracturation hydraulique. Un dirigeant de Halliburton, Dave Lesar, en aurait bu lors d’une réunion de présentation d’un nouveau liquide de fracturation hydraulique afin de prouver à ses collaborateurs que le liquide n’était pas dangereux pour la santé.

Hickenlooper a également fait savoir au comité qu’il considérait que c’était aux Etats-Unis de mettre en place une régulation sur le développement des gaz de schiste dans le pays et non pas aux gouvernements fédéraux.

Son support à l’industrie de la fracturation hydraulique est controversé dans l’état qu’il gouverne, le Colorado, surtout depuis qu’il a porté plainte contre la ville de Longmont après que celle-ci ait interdit la fracturation hydraulique sur son territoire.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire