Techniques alternatives : l’audition de l’OPECST se tiendra le 18 avril prochain à Paris

OPECST  assemblée nationale  gaz de schiste  fracturation hydraulique  parlement  fracturation au propane  débat

A l’Assemblée Nationale, le 18 avril prochain, une table ronde sur la technique de fracturation hydraulique et le gaz de schiste est organisée par le député Christian Bataille et le sénateur Jean-Claude Lenoir. Un pas de plus vers une extraction en France ?

François Hollande l’avait dit : il ne peut pas empêcher la recherche sur le gaz de schiste. Et il avait laissé entendre même plus : si une technique alternative à la fracturation hydraulique  et non polluante venait à être économiquement viable, l’extraction du gaz de schiste pourrait se développer sur le territoire français.

L’OPECST (Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques) organise une audition ouverte à la presse justement dans le cadre de cette possible future extraction du gaz de schiste en France. Le député Christian Bataille et le sénateur Jean-Claude Lenoir sont à l’origine de cette table ronde qui se tiendra le 18 avril prochain dans la salle de la Commission des affaires européennes de l’Assemblée Nationale, au 33 rue St Dominique 75007 Paris

La journée, consacrée aux hydrocarbures et aux techniques non conventionnelles d’extraction, se déroulera en deux parties : la première table ronde essaiera d’évaluer les ressources présentes dans notre sous-sol et la seconde examinera les diverses évolutions technologiques de la fracturation hydraulique et des autres technologies d’extraction du gaz de schiste.

Y aura-t-il un futur à l’extraction du gaz de schiste en France ? Difficile à dire. Si des techniques alternatives sont déjà économiquement viables et commencent à être utilisées aux Etats-Unis, en particulier la technique de fracturation par Propane liquide, le gaz de schiste se heurte, en France, à une opposition tenace.

Pourtant, ailleurs dans le monde, de plus en plus de pays développent cette ressources avec des bénéfices économiques, en termes d’impôts, d’emploi et d’indépendance énergétique, non négligeables.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire