La Pologne va se doter d’une législation sur la production de gaz de schiste

Pologne  législation  gaz de schiste  industrie

D’après Mikolaj Budzanowski, ministre du trésor polonais, la Pologne ouvrira le chemin pour les industries du schiste cette année. Le pays compte en effet se doter de lois pour encadrer la production de gaz de schiste.

Une loi très attendue censée réguler la production de gaz de schiste en Pologne devrait être adoptée cette année. Cette adoption aidera au développement d’un secteur potentiellement très lucratif, le secteur des gaz de schiste.

La Pologne a été le pays le plus offensif en Europe dans sa poursuite des gaz de schiste. Des compagnies internationales comme polonaises explorent déjà les gaz de schiste mais elles sont dans l’attente d’une nouvelle loi qui régulera les impôts sur la production et les termes de distribution afin de pouvoir enfin investir sur le long-terme.

Le ministre du Trésor a déclaré à l’Association de la Presse que « les compagnies étrangères sont indubitablement dans l’attente d’une version finale de la loi, qui devrait être adoptée cette année et prendre effet en 2015 ». « Cela devrait certainement donner une grande impulsion qui intensifiera les efforts d’exploration de gaz en Pologne »a-t-il ajouté.

Une version préliminaire de la nouvelle loi, qui a été demandée par l’Union européenne, prévoit une combinaison de taxes totalisant environ 40% sur les gains financiers réalisés par les producteurs de gaz de schiste. Cependant les entreprises considèrent que ce sont les détails de la loi qui importent. Sans la finalisation de cette dernière, ils ne peuvent faire de plan à long-termes.

La Pologne espère de cette loi qu’elle l’aide à se défaire de sa dépendance énergétique avec la Russie. Les premiers gaz de schiste commercialisés arriveront début 2015 en Pologne. Les gaz de schistes devraient devenir une source d’énergie majeure pour le pays en 2020, le pétrole restera cependant la source la plus importante.

D’après Budzanowski, les exploitations minières du pays et les instituts de recherche devraient s’impliquer dans le développement de nouvelles formes d’extraction des gaz respectueuses de l’environnement, techniques qui pourraient être utilisées dans d’autres pays.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire