Se soucier de l'environnement implique la considération de la technique de fracturation hydraulique

fracturation hydraulique  fracking  environnement  prix du gaz

Selon John Hanger, ancien secrétaire de Pennsylvanie au département de la protection environnementale, il n'existe aucune source d'énergie qui puisse préserver l'environnement et être bon marché. À titre de comparaison, le gaz naturel est bien meilleur que le charbon ou le pétrole.

L'environnement américain, complètement changé par le gaz de schiste

Le gaz de schiste est en train de refaçonner l'économie, l'environnement et la politique américaine d'une manière surprenante. Le phénomène était imprévisible, mais le gaz de schiste représente 40 % du gaz naturel aux États-Unis. Le succès de la production de schiste, qui a touché de vastes régions d'Amérique où aucune démarche pour développer le gaz n'avait été faite auparavant, a donné naissance au plus grand mouvement environnemental depuis les protestations contre le nucléaire.

« Les guerres de la fracturation hydraulique » ont sévi en Amérique et dans le reste du monde, avec le récent limogeage du ministère de l’Énergie et de l'environnement français pour qui les supporteurs de gaz de schiste voulait sa peau.

Les prix du gaz, divisés par trois

Les importantes ressources en gaz de schiste ont fait baisser le prix du gaz de treize dollars pour environ vingt-huit  mètres cube en juillet 2008 à moins de quatre  dollars, permettant des économies d'électricité de mille dollars par an à bon nombre de consommateurs et repoussant la récession en 2011 et 2012.

Ces grandes refontes des prix de l'électricité sont particulièrement vitales pour ceux vivant dans la pauvreté et un coup de chance pour les classes moyennes.

En conséquence, la chance du gaz de schiste a souri à des millions d'Américains qui ont loué leur terre à l'industrie de forage. Ils perçoivent des paiements équivalant à des dizaines de milliards de dollars. Des centaines de milliers de personnes reçoivent des salaires grâce aux emplois issus directement ou indirectement du boom du gaz de schiste et l'industrie chimique associée et ont la certitude que le développement du gaz de schiste sera toujours moins nocif pour l'environnement que le charbon ou le pétrole.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire