Michel Teston nommé à la Commission nationale de suivi des gaz de schistes

commission nationale  michel teston  suivi des gaz de schiste  senateur

Le sénateur de l’Ardèche, Michel Teston, vient d’être nommé à la Commission nationale de suivi des gaz de schistes. Le gouvernement semble donc décidé à créer cette commission prévue par la loi de juillet 2011, ce qui restait très incertain jusqu’à présent.

Le nouveau gouvernement longtemps hésitant sur ce sujet, compte donc créer cette commission nationale de suivi des gaz de schistes, qui était déjà prévue par la loi de juillet 2011. Sa mission principale consiste à l’évaluation des risques environnementaux liés aux techniques de fracturation hydraulique ou aux autres techniques alternatives.

La première nomination connue concerne Michel Teston, sénateur socialiste de l’Ardèche et vice président de la Commission de l’économie, du développement durable et de l’aménagement du territoire au Sénat.

Il faut rappeler que la mise en place de cette commission était largement souhaitée par les partisans à l’exploitation du gaz de schistes, qui y voient une possibilité d’examiner rationnellement les questions environnementales liées à cette ressource énergétique.

Cette commission se composera de 22 membres : 5 représentants de l’Etat (le directeur général de l'énergie et du climat, le directeur général de l'aménagement, du logement et de la nature, le directeur général de la prévention des risques, le directeur général de la compétitivité, de l'industrie et des services, le directeur général du Trésor), un député et un sénateur, trois représentants des collectivités territoriales et 12 membres nommés par les ministres chargés des mines, de l'industrie, de l'énergie, de l'écologie et du développement durable.

Au sein de cette commission sont aussi prévus : trois représentants d'associations agréées pour la protection de l'environnement ; trois représentants des entreprises des secteurs gazier et pétrolier ; trois représentants du personnel des industries gazière et pétrolière, désignés sur proposition des organisations syndicales les plus représentatives de ce personnel et trois personnalités désignées en raison de leurs compétences scientifiques.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire