Abdelmadjid Attar : « Le gaz de schiste est l’avenir de l’Algérie »

abdelmadjid attar  sonatrach  algerie  fiscalité

L’ancien ministre des ressources en eau et PDG de Sonatrach explique que le gaz de schiste constitue l’avenir énergétique de l’Algérie si son exploitabilité est prouvée, et revendique un changement de la fiscalité en vigueur dans le domaine des hydrocarbures.

Abdelmadjid Attar, ancien ministre des ressources en eau, est aussi le PDG de Sonatrach (Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures), entreprise publique algérienne et acteur majeur de l’industrie pétrolière.

Dans un entretien avec Maghreb Emergent, il explique l’importance d’une révision et d’une réduction de la fiscalité, afin de l’adapter à la rentabilité et encourager le partenariat. Cette baisse de la fiscalité permettrait aussi « l’ouverture du champ pour les hydrocarbures non-conventionnels, les fameux gaz de schiste et tight gaz (réservoirs compacts) », souligne-t-il.

« Beaucoup de gens évoquent un problème d’environnement, je pense que c’est vraiment exagéré, explique-t-il. Il n’y a pas plus de problème que dans le reste de l’activité. L’exploitation des hydrocarbures conventionnels induit exactement les mêmes risques environnementaux que pour les hydrocarbures non conventionnels. »

Soulignant ainsi la disproportion du problème environnemental de l’exploitation du gaz de schiste, M. Attar défend sa position comme « un choix à long terme » qui permettrait à l’Algérie d’assurer son « indépendance énergétique dans les 20 ou 30 ans. Si jamais ces gaz de schiste existent réellement, c’est un choix à long terme à faire ».

L’ancien ministre des ressources en eau nuance en expliquant que de l’énergie « renouvelable, il en faut certes, mais pour le moment le kilowattheure solaire est beaucoup plus cher que le kilowattheure gaz. Il y a un problème de cout…Il faut mettre en place au plus tôt un mix énergétique. »

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire