Non à la fiscalité écologique selon Gattaz

Medef  gaz de schiste  taxe  fiscalité  fiscalité écologique  Pierre Gattaz

Dans l'émission Le Grand Jury de LCI du dimanche 7 juillet 2013, Pierre Gattaz, le nouveau président du Medef s'est montré hostile à la fiscalité écologique.

Pierre Gattaz, le nouveau président Medef, s'est dit défavorable au projet de nouvelles fiscalités écologiques, lors de l'émission Le Grand Jury de LCI, le dimanche 7 juillet 2013. La France croule déjà sous de nombreuses taxes selon lui.

Gattaz contre toute nouvelle taxe

L'éventualité de nouvelles fiscalités écologiques déplaît au nouveau président du Medef, Pierre Gattaz. Ce dernier, sur une chaîne du câble, explique que « l'environnement doit se traiter aussi par nos entreprises, l'innovation, par les sciences, par les ingénieurs ».

Pierre Gattaz estime que les Français sont déjà « submergés de taxes ». Concernant par exemple l'augmentation du diesel, il démontre que le pouvoir d'achat sera amputé, la filière automobile diesel sera amoindrie et que le coût des transports augmentera en France.

Le gaz de schiste : une solution face à la fiscalité écologique

Le président du Medef met en avant l'importance de l'exploitation du gaz de schiste. « Nous avons réussi à faire une grande filière énergétique française qui est compétitive et qui est décarbonée », souligne-t-il.

L'exploitation du gaz de schiste est souvent critiquée cependant aucune vraie exploration a été faite pour le moment. Pierre Gattaz précise qu'il souhaite avant savoir comment exploiter le gaz de schiste sans polluer avant toute chose.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire