Le rejet de la proposition Gallois sur le schiste déçoit l’Ufip

rapport Gallois  Ufip  gaz de schiste  déclaration

La proposition du rapport Gallois concernant la recherche sur les techniques d’extraction du gaz de schiste n’a pas été retenue par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault qui confirme sa position politique opposée aux hydrocarbures non-conventionnels. L’Ufip a réagit à cette annonce et se dit « déçue ».

« Nous sommes déçus que le gouvernement referme la porte aussi rapidement » a déclaré Jean-Louis Schilansky, président de l’Ufip, l’Union française des industries pétrolières.

Mais la réouverture du débat de la part de Louis Gallois ainsi que les interventions des ministres Arnaud Montebourg et Alain Vidalies sont toutefois pris comme un signal positif par les industriels français du secteur pour lesquels « cela prouve que le débat n’est pas clos, et donc nous allons continuer à en parler ».

En France, « tout a été bloqué » concernant le schiste, que ce soit l’exploration, l’exploitation voire même la simple recherche. Les industriels français « vont suivre de près et participer » à tout ce qui se fait à l’étranger dans le domaine des hydrocarbures non-conventionnels.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire