Pas de réouverture du dossier schiste par le gouvernement

Rapport gallois  gaz de schiste  gouvernement  annonce

Alors qu’aujourd’hui le gouvernement se consulte sur le rapport Gallois remis hier midi, une information de taille a déjà filtré et a été confirmée par Matignon : le dossier schiste ne sera pas réouvert.

C’était une des 22 mesures que Louis Gallois préconisait pour relancer la compétitivité des entreprises françaises : relancer les recherches sur le gaz de schiste en France. Actuellement, et depuis juillet 2011, la technique permettant l’extraction du gaz de schiste est interdite par un moratoire.

La position du gouvernement actuel a été claire dès le départ : le gaz de schiste ne sera ni exploité ni exploré en France. François Hollande en avait fait le sujet principal de l’ouverture de la Conférence Environnementale tenue en septembre dernier.

Les fuites concernant le rapport Gallois mentionnaient que la recherche sur le schiste était une des pistes à étudier. Sans surprise le gouvernement ne reviendra pas sur ses positions.

Hier, Arnaud Montebourg et Alain Vidalies avaient annoncé vouloir réfléchir sur le sujet ce qui a fait débuter une polémique au sein de la gauche. Dès hier après-midi le gouvernement a annoncé ne pas revenir sur ses positions.

Le gaz de schiste est en effet, pour les Verts, « la ligne rouge infranchissable » qui remettrait complètement en question l’accord EELV-PS pour le président du groupe Europe Ecologie Les Verts au sénat, Jean-Vincent Placé.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire