BG Group : l’essor du gaz de schiste aux Etats-Unis ne se produira qu’une fois

BG group  gaz de schiste  Etats-Unis

Des experts de BG Group, important fournisseur de gaz vers les pays industriels, prédisent que la révolution du gaz de schiste pourrait mettre plus d’une décennie à se généraliser ailleurs qu’aux Etats-Unis. 

En 2011, la société FTSE 100 est devenue le premier exportateur de gaz de schiste, après avoir conclure un accord pour des extractions dans le Golfe des Etats-Unis. Il a d’ailleurs conclut un partenariat avec Cheniere Energy  à hauteur de 8 milliards de dollars, pour extraire à partir de 2015.

Mais, en dépit de la délocalisation de BG Group, il est prédit que le gaz de schiste pourrait s’exporter vers les pays consommateurs d’énergie d’ici une bonne dizaine d’année.

"Nous prévoyons une démocratisation du gaz de schiste au niveau mondial dans peu de temps", a déclaré Matt Schatzman, vice-président de BG Group.

Au delà de ses qualités énergétiques, beaucoup sont sceptiques quant aux effets de la fracturation hydraulique sur l’environnement. Et malgré l'optimisme des politiciens et la la position de l'industrie au Royaume-Uni , le gaz de schiste reste très controversé.

Le mois dernier, George Osborne, chancelier anglais,  a présenté  ses actions pour attirer les industriels du gaz de schiste. Pour se faire, il compte défiscaliser les entreprises qui produisent aux Royaume-Uni. Ce à quoi il ajoute : "Je veux que la Grande-Bretagne soit le leader de la révolution du gaz de schiste."

En France,  le  débat concernant la fracturation hydraulique reste clos. François Hollande a déclaré  ne pas vouloir exploiter les ressources naturelles de la France, pour des raisons environnementales.

Quant à la Pologne, en dépit de l'enthousiasme du gouvernement, certaines entreprises américaines se sont désintéressées de l'exploration du gaz de schiste après  s’être rendu compte que le  gouvernement polonais avait gonflé le potentiel  des réserves du pays.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire