Fioraso s’oppose à la recherche publique pour le gaz de schiste

gaz de schiste  Genevève Fioraso  ministre de la recherche

Lors d’un entretien le dimanche 4 août dans les Echos, la ministre de la Recherche, Genevève Fioraso estime inutile la recherche publique dans le développement de programmes pour le gaz de schiste.

Dans un entretien pour les Echos, Genevève Fioraso, ministre de la Recherche, trouve inutile d’investir dans la recherche publique pour le développement de programmes pour le gaz de schiste.

Une recherche qui reste privée

La ministre considère que « la recherche privée s’engage suffisamment pour améliorer le mode d’extraction » du gaz de schiste. La recherche publique serait caduque. Elle se range du côté du président de la République et du Premier ministre qui sont contre l’exploitation du gaz de schiste en France.

La décision de la ministre est dans la continuité du Parlement, qui a voté en juillet 2011, une loi interdisant l’exploitation des gaz de schiste, à cause des risques pour l’environnement. Une fois élu président de la République, François Hollande a confirmé cette décision.
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire