Les Arvernes en faveur de l’exploitation du gaz de schiste

france  arvernes  gaz de schiste  collectif

Vendredi 29 novembre dernier, le collectif de « hauts fonctionnaires, professeurs, essayistes et entrepreneurs », les Arvernes, s'est prononcé dans Le Monde en faveur de l’exploitation du gaz de schiste, invoquant « le courage du bons sens ».

On connaissait les Gracques, ce groupe de réflexion né en 2007 pour moderniser la gauche autour de valeurs socialistes et libérales. On peut désormais compter sur son homologue de droite, les Arvernes, qui souhaitent agir contre le déni de réalité de certaines élites françaises.

Les Arvernes font appel au « bon sens » cartésien pour rappeler les évidences au sujet du gaz de schiste : « disposer d'une énergie abondante et peu chère est vital ! Ceci garantit à nos entreprises des coûts de production bas, à nos concitoyens une électricité peu chère, à notre pays l'indépendance énergétique qui nous permet de ne pas monnayer nos principes contre quelques barils de pétrole ».

« Renoncer, sans combattre, au gaz de schiste revient à nier nos problèmes de compétitivité, de pouvoir d'achat, d'indépendance énergétique. Pour ces raisons, nous n'acceptons pas qu'il soit purement et simplement fait une croix sur l'exploitation des gaz de schiste. »

Le groupe de réflexion propose que les revenus issus de l’exploitation du gaz de schiste soient affectés à un fonds national, pour être ensuite utilisé pour le développement des énergies renouvelables, pour subventionner des fournisseurs d’énergie et pour rembourser la dette publique.

« En matière de gaz de schiste, comme dans beaucoup d'autres domaines, ayons enfin le courage du bon sens ! » concluent-ils.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire