Etat de New York : Pas de retour en arrière en matière de gaz de schiste

etat de new york  andrew cuomo  DEC  DOH

Le mardi 2 octobre, le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a expliqué qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible en matière de gaz de schiste et de fracturation hydraulique, malgré les prochains changements juridiques soutenus par le Département de la préservation de l’environnement et celui de la santé.

Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo a expliqué que le nouveau processus juridique pour la fracturation hydraulique soutenu par le Département de la préservation de l’environnement (state Department of Environnemental Conservation DEC), ne représente pas une entrave au développement et à l’utilisation de cette technique controversée d’extraction.

Le Département de la préservation de l’environnement ont travaillé plusieurs années sur l’impact écologique de la fracturation hydraulique afin d’en améliorer sa régulation juridique dans l’Etat de New York. Ce travail sera révisé et complété par le Département de la santé (state Department of Health DOH), en relation avec des spécialistes extérieurs.

Andrew Cuomo a rappelé combien il est difficile d’établir un « rapport indépendant » sur cette question, en considérant qu’il n’y a en effet aucune entité vraiment désintéressée, entre les industries d’exploitation et les défenseurs de l’environnement.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire