Laurence Parisot veut le débat sur le gaz de schiste

Laurence Parisot  débat  conférence environnementale  gaz de schiste

La présidente du Medef, Laurence Parisot, s'est prononcée sur le gaz de schiste à l'université d'été du Medef. Pour elle, le débat sur le dossier gaz de schistes est nécessaire.

Laurence Parisot prend les devants de la conférence environnementale prévue pour les 14 et 15 septembre prochains en se positionnant en faveur du débat sur le gaz de schiste et sur la fracturation hydraulique.

Alors que le gouvernement est divisé et que les ministres tiennent des propos contradictoires sur le sujet montrant qu'une position précise n'a pas encore été prise, la présidente du Medef a utilisé une formule choc :

« Il est interdit d'interdire le débat sur le gaz de schiste et sur le nucléaire ». Elle reprend, par là, une formule bien connue de Mai 68.

Laurence Parisot considère qu' « il faut donner une chance à la  recherche et à la technique », mais aussi qu'il ne faut pas utiliser ces techniques de manière  inappropriée.

Une position contraire à celle prise par François Hollande lors de sa campagne présidentielle qui risque d'alimenter un peu plus les tensions au sein du gouvernement.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire