Jesse White fait son mea culpa après avoir injurié les défenseurs du gaz de schiste

gaz de schiste  Jesse white  insultes  excuses

Le législateur accusé d'avoir utilisé de faux noms en ligne pour critiquer les défenseurs du forage gazier a présenté ses excuses. Une démarche qui laisse les intéressés indifférents. 

L'historie a commencé quand Jesse White, représentant du comté de Washington, a nié les découvertes des États-Unis : «  Je n'ai aucun commentaire à faire sur les attaques personnelles et politiques répétées qui m'ont été faites par le groupe de propagande de l'industrie du gaz naturel », a affirmé White.

Mais dans un post facebook, le détracteur concède qu'il a bien utilisé des noms fictionnels et des pseudos sur Internet pour attaquer les pro-gaz de schiste.

Le représentant a qualifié ses actes d' « erreur de jugement » et a admis regretter ses paroles, ajoutant qu'il présentait ses excuses à deux des personnes qu'il a injuriées mais ces dernières n'ont rien voulu entendre.

«Je ne pense pas qu'il soit sincère » a déclaré Janice Gibbs, une supportrice de la formation de Marcellus. « Il a mal agi et il essaie maintenant de revenir en arrière et il pense que ça va tout arranger ».

Pour Harold, l'un des faux noms que White a utilisés, les partisans à l'exploration et au développement du schiste sont plus «  bêtes qu'un carton de pierres » et « une honte pour sa communauté » alors que l'industrie prospère aux Etats-Unis et fait même des émules dans le reste du monde. 

Il ne saura connu que sur le tard les conséquences de tels agissements, pour l'heure, le représentant de l’État doit affronter la colère de ceux qu'il a invectivés. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire