Débat et réglementation

gaz de schiste  gérard longuet  france  déclaration

Pour Gérard Longuet c’est « criminel » de ne pas extraire le gaz de schiste

Le sénateur UMP de la région Meuse, Gérard Longuet, s’est exprimé sur le dossier gaz de schiste de manière claire et très critique concernant la politique du gouvernement socialiste qui a décidé, en septembre dernier, de confirmer le moratoire sur la technique de fracturation hydraulique.

Lire la suite
Colorado  eau  fracturation hydraulique  boire

Le gouverneur du Colorado confirme son soutien à la fracturation hydraulique

John Hickenlooper a confirmé hier mardi 12 février qu’il était pour la fracturation hydraulique aux Etats-Unis et sur que l’eau qui en provient n’est pas dangereuse pour la santé, déclarant en avoir bu.

Lire la suite
Australie  forum  fracturation hydraulique  agriculteur

Australie : Un forum sur la fracturation hydraulique pour les agriculteurs

Le Conseil des conservateurs de l’Ouest de l’Australie a déclaré travailler uni avec les agriculteurs pour s’assurer qu’ils auront leur mot à dire sur l’avenir des pratiques d’extraction de gaz non conventionnels.

Lire la suite
Belgique  schiste  débat  Shell

Gaz de schiste : la Belgique en pourparlers

La Belgique, qui jusque là se concentrait sur les énergies renouvelables comme la géothermie, attend que des études soient faites avant de se prononcer sur l’installation de puits de schistes dans le pays.

Lire la suite
allemagne  peter altmaier  gaz de schiste  moratoire

L’Allemagne ne ferme pas la porte aux gaz de schiste

Afin de répondre aux problématiques écologiques posées par la technique de fracturation hydraulique, seule technique utilisée et en mesure d’extraire le gaz de schiste, l’Allemagne semble vouloir s’inspirer de la France. Mais ne ferme pas définitivement la porte à cet hydrocarbure.

Lire la suite
Québec  gaz de schiste  BAPE  moratoire

Le Québec vise une interdiction totale du gaz de schiste

Suite au développement de l’extraction du gaz de schiste au Canada, le Québec a annoncé confier le dossier au BAPE (Bureau d’Audiences Publiques sur l’Environnement) afin de prendre une décision indépendante sur la fracturation hydraulique et, si nécessaire, interdire totalement l’extarction du gaz de schsite dans le pays.

Lire la suite

Les débats autour de l’extraction du gaz de schiste sont nombreux et animés. Depuis un désormais fameux film « Gasland » sorti en 2010, de nombreuses personnes ont entendu parler du gaz de schiste. Même si certaines images choquantes de ce film, et forcément interpelantes, ont pu être expliquées rationnellement depuis (notamment cette fameuse scène où l’on voit l’eau du robinet s’enflammer, qui n’était en fait dû qu’à une présence naturelle de méthane dans l’eau du robinet filmée), de nombreuses questions subsistent.

Ces débats ont fait évoluer la réglementation, sévèrement en France, plus posément dans certains pays, comme en Afrique du Sud ou en Inde par exemple.

Aujourd’hui, il n’y a pas une semaine qui passe sans intervention d’un côté des lobbies des industriels auprès des parlementaires pour libérer le secteur de ses contraintes réglementaires et législatives, de l’autre des associations auprès des responsables politiques pour durcir les règles à imposer aux géants pétroliers et gaziers. L’approche des campagnes électorales, qu’il s’agisse d’élections locales ou nationales, ne fait que renforcer le débat autour de ces questions de gaz et d’huile de schiste.