Shell refuse d’utiliser les canalisations ukrainiennes pour le développement du champ de Yuzivska

Royal Dutch Shell  canalisations ukrainiennes  gaz de schiste  producteurs locaux

Le géant de l’énergie Royal Dutch Shell a annoncé cette semaine que les fabricants ukrainiens de canalisation ne feraient pas partie de ses projets de développement du gaz de schiste en raison de la faible qualité du produit. 

Lundi, le producteur pétrolier allemand a déclaré sur son site Internet qu’il se tournerait vers le Japon pour se doter de canalisations bientôt utilisées dans le cadre de sa nouvelle entreprise commune. Le projet aboutira à la production de 20 milliards de mètre cube de gaz de schiste par an à Yuzivska, un champ gazier à l’est des régions de Kharkov et Dontsk.

Les canalisations ukrainiennes de moins bonne qualité

L’Ukraine, qui détient la troisième plus grande réserve en gaz de schiste d’Europe, a signé en janvier un accord de production avec Shell pour le forage de 15 puits en 50 ans d’entreprise commune avec la compagnie locale Nadra Yuzivska dans le but de développer le champ de Yuzivska.

Shell a déclaré que le contrat de 50 ans qui le liait à l’entreprise Nadra Yuzivska donnera à l’Ukraine le temps d’améliorer ses produits – actuellement de qualité insuffisante au regard de la pression que le forage nécessite- pour de futurs usages.

L’entreprise a fait valoir que les importations du matériel en provenance du Japon « étaient supérieures à ce stade, mais que dans le même temps, [elle continuerait] de travailler avec les producteurs ukrainiens » pour élever les standards à un niveau requis.

« Quand cela arrivera, nous serons ravis d’utiliser la canalisation ukrainienne. Notre contrat restera valide pendant 50 ans. Pendant ce temps, nous espérons qu’il y aura des producteurs ukrainiens pour satisfaire nos besoins », a-t-elle ajouté.

Des producteurs locaux certifiés par Shell

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe aux producteurs locaux tels que Metinvest SCM, détenu par l’oligarque ukrainien Rinat Akhmetov.

Mais en avril, Oleksiy Tatarenko, en charge des relations gouvernementales de Shell a expliqué que «  Pour notre compagnie, l’un des bénéfices du gaz de schiste en Ukraine est le fait que les producteurs locaux de canalisations ont été certifiés par Shell et sont maintenant capables de vendre aux divisions de notre entreprise partout dans le monde ».
 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire