Le gaz de schiste changera-t-il la donne pour l'Inde?

gaz de schiste  inde

Les experts dans le monde estiment que l’Inde est beaucoup trop dépendante du pétrole et du gaz de schiste des Etats-Unis et du Canada. 

Par ailleurs l’Inde détient des réserves gazières importantes mais non exploitées. Le gouvernement a dernièrement annoncé que l’exploration de ces réserves se ferait dans un futur proche. Par ailleurs certains industriels semble déjà très intéressés par cette annonce. Cela permettrait à l’Inde d’être source d’investissement à long terme et aisi relever le niveau de vie de la population locale.

Pour autant, la révolution du gaz de schiste n’est pas encore gagnée puisque beaucoup s’opposent à ce projet. En effet, certains estiment que le projet est une erreur car le pays ne dispose  déjà pas de beaucoup d’eau, or pour le « fracking », technique de fracturation hydraulique, il en faut de grosse quantités.

Le gouvernement indien envisage de vendre des permis moins chers que sur le marché afin d’attirer le maximum d’investisseurs. De plus, il mettra en place une défiscalisation massive.

Selon le rapport de l'US Energy Information, en 2011, les réserves de gaz de schiste en Inde s'élève à 1,78x109 mètres cubes. Six bassins (Cambay au Gujarat, Assam-Arakan dans le Nord-Est, Gondwana dans le centre de l'Inde, Krishna Godavari-terre sur la côte est, Cauvery et le bassin indo-gangétique) sont les plus prometteurs en termes d'exploitation du gaz de schiste.

L'Institut national de la recherche géophysique à Hyderabad a aussi identifié 28 bassins avec des ressources gaz de schiste supérieures aux estimations de l'agence américaine.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire