Tokyo Gas investit dans la formation Barnett Shale

Tokyo gas  barnett shale  Quicksilver  gaz de schiste

Le Japon s’intéresse de plus en plus au gaz de schiste afin de compenser l’extinction de ses réacteurs nucléaires et de produire de l’électricité à un coût inférieur que le coût actuel. Plusieurs informations de ces derniers jours confirment les vues japonaises sur cette ressource.

La dernière en date est celle d’un investissement de la compagnie Tokyo Gas dans la formation Barnett Shale aux Etats-Unis. Sa filiale TG Barnett Ressources LP a conclu un partenariat avec une compagnie américaine qui opère déjà dans la formation.

Quicksilver a cédé 25% de ses terres de manière indivise à TG Barnett Ressources LP pour un montant de 485 millions de dollars. Une vente qui sera effective le 1 septembre 2013 pour une durée allant, dans un premier temps, jusqu’au 30 avril 2014.

Quicksilver continuera d’être l’opérateur et continuera donc les forages dont les bénéfices seront partagés avec son nouveau partenaire. Le but de Quicksilver est de réduire son déficit tandis que Tokyo Gas espère sans doute pouvoir exporter ce gaz jusqu’au Japon.

« Nous sommes très contents d’avoir Tokyo Gas en tant que partenaire afin de développer le potentiel de nos propriétés de dans la formation Barnett. Nous espérons en un partenariat réussi sur le long-terme qui sera bénéfique à nos deux compagnies. » a déclaré Glenn Darden, président directeur général de Quicksilver.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire