Les Roumains vent debout contre le gaz de schiste

Roumanie  extraction  investissement  Ettas-Unis

La situation est tendue en Roumanie depuis plusieurs semaines et a déjà fait l’objet d’articles relatifs au refus de voir le gaz de schiste être exploité dans le pays. Si l’américain Chevron a renoncé à ses activités en Roumanie, les paysans roumains restent très mobilisés. 

La population contre le Gouvernement ?

Si des manifestations ont régulièrement lieu dans l’Est de la Roumanie – là où se trouvent les plus importantes réserves de gaz de schiste – et à Bucarest, la fronde populaire pourrait ne pas tenir face à un pouvoir central qui tente d’attirer les investisseurs et capitaux étrangers.

Le Premier ministre Victor Ponta s’est rendu aux Etats-Unis – pays en pointe dans l’exploitation du gaz de schiste – et a rappelé l’importance des relations bilatérales entre les deux Etats. Il a appelé les principales compagnies américaines à s’intéresser aux réserves en gaz de schiste de la Roumanie. Ses interlocuteurs lui ont répondu qu’il était essentiel de garantir une sécurité juridique sur la question en raison des enjeux financiers élevés. La population roumaine a, semble-t-il, peu goûté cette visite de leur Premier ministre. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire