L'activité de forage de RIL devient plus importante sur le sol américain que sur le sol indien.

RIL  Reliance Industries Limited  Alok Agarwa  Inde  gaz de schiste

En Inde, les extractions domestique de gaz de schiste de la compagnie pétrolière RIL (Reliance Industries Limited) ont été devancées par l'exploitation des réserves naturelles de schiste à l'étranger du groupe.

Pour la première fois, les activités de forage du gaz de schiste sur le sol américain par RIL ont permis la production de 11 millions de mètres cubes de gaz par jour, a informé l'entreprise elle-même. « Nous pensons que les terres schisteuses américaines de RIL vont prendre plus de poids à moyen terme. », indique un analyste de chez Goldman Sachs.

Actuellement, les gisements du bassin de Krishna Godavari (KG) qu'exploite RIL produisent un peu moins de 10 millions de mètres cubes de gaz de schiste. Le bassin entier, situé dans la baie du Bengal, produit plus de 15 millions de mètres cubes par jour. Des chiffres qui viennent du directeur financier de RIL, Alok Agarwal. RIL exploite à 60 % le site. Le reste du site est exploité à 30 % par l'un des partenaires du groupe, British Petroleum, et les 10 % restants par Niko Resources, une compagnie pétrolière canadienne.

Les champs D1 et D3 de la réserve de Krishna-Godavari devraient être exploités pendant encore 4 ans, a indiqué le groupe pétrolier lors d'une conférence, le 16 avril 2013. La direction a indiqué qu'elle devrait faire face à la baisse de production de ces deux champs en opérant un reconditionnement des puits. RIL va aussi s'armer d'un nouveau compresseur plus performant en 2015 pour augmenter sa production à Krishna-Godavari.

La production actuelle en gaz de schiste du bassin de Krishna-Godavari  est passée sous la barre des 16 millions de mètres cubes par jour, son plus bas niveau. Une baisse de la production qui a contraint RIL a supprimer ses approvisionnements en matière d'énergie : le groupe ne distribue plus le gaz de ville, notamment.

Malgré une baisse locale de la production, RIL a annoncé de bonnes nouvelles le 16 avril en communiquant des résultats annuels à la hauteur des attentes du marché voire au-delà. La plupart des analystes conseillent d'acheter une ou des action(s) RIL ou, pour les actionnaires du groupe, d'attendre avant de revendre leur(s) action(s).

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire