Jordanie : une centrale alimentée en schiste construite par les chinois ?

jordanie  centrale thermique  huile de schiste  pétrole de schiste  consortium  construction  chine  arabie saoudite

Le ministère de l'Energie et des Ressources a annoncé qu'une société de construction chinoise avait fait une offre très avantageuse dans le cadre d'un projet de construction sur le territoire jordanien d'une centrale électrique alimentée par le pétrole de schiste.

Un consortium chinois et saoudien en Jordanie

Le consortium qui comprend des investisseurs chinois et saoudien aurait attiré l'intérêt du gouvernement jordanien alors qu'il désire construire une centrale électrique alimentée par le pétrole de schiste sur le sol du pays.

Ce consortium a su attirer l'attention des autorités et du gouvernement du Royaume de Jordanie en offrant un prix de vente du kilowatt heure intéressant et compétitif, possible seulement grâve au coût de la matière, première, l'huile de schiste.

Une première centrale alimentée en schiste au Moyen-Orient

Le projet est dans la boucle gouvernementale depuis quelques temps et est le premier projet moyen-oriental de centrale thermique alimentée en pétrole de schiste. Elle est stratégique pour le développement du pays.

La Jordanie détient en effet de grandes réserves d'huile de schiste qu'elle s'apprête à exploiter de manière industrielle afin de réduire sa dépendance énergétique puisque le sous-sol jordanien ne contient que peu de pétrole.

Un prix inférieur au marché actuel

Le ministre de l'Energie et des Ressources, tout comme le Premier ministre jordanien, ont apprécié que le consortium sino-saoudien offre un prix intéressant du kilowatt heure qui est actuellement d'environ 8 centimes d'euros.

Cette centrale, dont la construction devrait être terminée en 2017 et qui aurait une puissance de production entre 600 et 900 mégawatts permettrait de faire baisser le prix de l'électricité d'un centime le kilowatt.

Entre 2,5 et 5 milliards de dollars pourraient être investis dans ce projet s'il est validé par le gouvernement. Le début des travaux de construction est prévu pour novembre 2013.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire