Dans 12 ans, 45 % du pétrole produit en Europe pourrait être issu du schiste

pétrole  schiste  gaz  europe  futur  ukraine  pologne  étude

Le cabinet d'études économiques et stratégiques A.T. Kearney semble convaincu du boom du gaz de schiste en Europe alors que l'appréciation de cette ressource diverge selon les états et les bords politiques. Pour eux, en 2035 l'importance du gaz de schiste dans la production européenne sera très forte.
 

Si l'on exclut la production de gaz norvégienne, presque la moitié de la production de gaz et de pétrole du vieux continent sera issue du gaz de schiste. C'est ce qu'affirme le cabinet A.T. Kearney qui se base sur une récente étude.

Selon cette étude, l'Europe se situerait sur des réserves estimées à 7 % des réserves mondiales de gaz de schsite. Parmi les pays européens les plus riches en hydrocarbures non conventionnels, nous trouvons la France et la Pologne et l'Ukraine..

Ces réserves, devraient permettre à l'Europe de produire 58 millions de mètres cubes de gaz en 2035. De cette production, 45 % serait issue de la roche-mère.

Toutefois, le cabinet préviens que le gaz de schiste ne sera pas économiquement intéressant avant 2017 ou 2018 dans la plupart des pays. Les coûts de production de cette ressources sont plus élevés que les coûts de production des ressources conventionnelles. Mais le temps passant, la situation devrait s'inverser.

Kurt Oswald, principal auteur de l'étude, est d'ailleurs très clair à ce sujet : « le business du gaz de schiste est un business à long terme, hautement risqué et qui nécessite des investissements très élevés.

Dans cette industrie naissante, les leaders européens seront, selon M. Oswald, l'Ukraine et la Pologne, en partie grâce au soutien de leurs gouvernements respectifs.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire