L'Australien BHP attend un retour important de ses investissements... aux Etats-Unis

Australie  BHP  gaz de schiste  USA

BHP Billiton continue de donner son appui financier et logistique au boom du gaz de schiste américain, et table sur un début des exportations des Etats-Unis vers l'Australie au cours des trois prochaines années.

Mauvaise nouvelle pour les projets australiens

En choisissant de se trourner vers le gaz de schiste américain, qu'il compte revendre en partie, une fois extrait, aux Australiens, BHP ne fait pas les affaires des projets du Commonwealth. D'autant que BHP ne fait pas les choses à moitié. Ce sont ainsi 20 milliards de dollars qui ont été injectés en 2012 par ses soins dans la fracturation hydraulique sur le territoire américain. La compagnie espère dégager des bénéfices dès 2016.

Notons par ailleurs que l'explosion du gaz de schiste aux Etats-Unis devrait aller croissant, de même que les exportations. Le pays espère ainsi répondre à 11% de la demande en gaz de l'Asie d'ici 2030. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire